En ondes: Les Si n'aiment pas les rêves | France D'Amour

Information régionale

Villa Maria: Le CISSS maintiendra son contrat

today6 juillet 2018

Arrière-plan
share close

Aucune rupture de contrat n’est prévue avec la Villa Maria avant décembre 2019.

 

            Le Centre de Santé et de Services sociaux de la Gaspésie a l’intention de maintenir son lien d’affaire avec les propriétaires de l’établissement, malgré le rapport accablant du protecteur du citoyen sur les lacunes incessantes qui sont observées. 

           

            Depuis 2011, le CISSS finance 24 places dans ce centre d’hébergement privé pour des personnes en perte d’autonomie et en déficit cognitif.  Il a reconduit à 2 reprises le contrat de services qui les unit. Depuis janvier, en raison du nombre de plaintes et des problèmes de personnel, un intervenant au département de contrôle de la qualité du CISSS se présente à l’établissement chaque semaine.  Le CISSS regarde à déployer une ressource à chaque jour de la semaine pour vérifier comment sont soignées les résidents, explique le directeur de la qualité, évaluation, performance et éthique au Centre intégré de Santé et de Services sociaux, Jean-Luc Gendron :

  • cover play_arrow

    Villa Maria: Le CISSS maintiendra son contrat solinfo

            La qualité n’est donc pas optimale, confirme Jean-Luc Gendron mais la situation ne serait pas généralisée :

  • cover play_arrow

    Villa Maria: Le CISSS maintiendra son contrat solinfo

            Le CISSS confirme avoir l’intention de maintenir son lien contractuel jusqu’à son échéance :

  • cover play_arrow

    Villa Maria: Le CISSS maintiendra son contrat solinfo

            Des manquements au code d’hygiène, à la médication sécuritaire, à l’alimentation variée et au divertissement sont notés par le Centre de santé depuis l’année même de l’ouverture de cette résidence de la rue des Tourterelles.  Des plaintes formulées au bureau du Protecteur du citoyen l’ont forcé à jeter son regard sur les pratiques dans ce lieu qui accueille une clientèle vulnérable.

 

Partager


0%