En ondes: Beautiful Thing | Benson Boone

Information régionale

Vigile à Maria dimanche en mémoire de la victime de David Guy

today21 août 2022

Marie-Ève Gagné-Lévesque

Arrière-plan
share close

Une vigile aura lieu dimanche soir, à Maria, en mémoire de Marie-Ève Gagné-Lévesque.

 

L’ex-conjointe de David Guy est décédée dans la nuit de mardi à mercredi dernier, moins d’une semaine après avoir témoigné au palais de justice de New Carlisle de sévices répétés au cours d’une période de 17 ans.

 

La femme a été retrouvée sans vie dans son appartement de Rivière-du-Loup, mercredi matin.

 

La Sûreté du Québec a été appelée à intervenir, peu avant 8 heures le matin du 17 août.  Aucun élément suspect n’a été observé sur les lieux ni marque de violence sur le corps de la défunte.

 

Les autorités sont en attente des conclusions de l’autopsie effectuée vendredi, notamment de l’analyse toxicologique qui est en cours.

 

La découverte du corps inanimé de Marie-Ève Gagné-Lévesque est survenue 5 jours après le prononcé de la sentence à l’endroit de David Guy.  L’homme de 38 ans purge une peine de 4 ans d’emprisonnement à laquelle est soustraite la période pendant laquelle il a été emprisonné depuis son arrestation, à la mi-mars 2021. 

 

            Comme chaque jour purgé en détention avant sa condamnation compte pour une journée et demi, David Guy aura complété sa peine dans 1 an et 316 jours.  Il est incarcéré dans une prison provinciale qui se charge des peines inférieures à 2 ans moins un jour.

 

            David Guy a plaidé coupable à 6 des 9 chefs d’accusation retenus contre lui : soit à des accusations de voie de fait armée et voie de fait avec lésions, à deux accusations d’avoir proféré des menaces de mort puis à deux bris de conditions.

 

Les funérailles de Marie-Ève Gagné-Lévesque auront lieu en fin de semaine prochaine.

 

Quant à la vigile dimanche 21 août à Maria, elle se tiendra devant la bijouterie Pierre de Lune à compter de 19 :30.

 

Lors de son témoignage prononcé en cour avant l’annonce de la sentence, l’ex-conjointe a relaté les nombreux sévices qu’elle a subis.  Le 17 mars 2021, dans une poussée d’adrénaline à travers un épisode hautement violent, Marie-Ève Gagné-Lévesque a profité d’un moment d’inattention de son conjoint pour s’enfuir en voiture vers l’hôpital.  Elle venait d’encaisser de multiples coups de marteau et elle avait David Guy à ses trousses. 

 

Partager


0%