En ondes: Encre rose | Corneille

Information régionale

Une témoin experte confirme que l’empreinte récoltée sur l’arme correspond à celle de Brandon Metallic

today22 janvier 2024

Arrière-plan
share close

Le jury au procès de Brandon Metallic a pu voir, ce matin, une photo de l’arme trouvée dans le sous-sol de la maison où deux corps ont été découverts sans vie à Listuguj il y a bientôt trois ans.

 

C’est sans l’accusé que se sont poursuivies les procédures visant à déterminer si l’homme de 31 ans a tué un individu de Listuguj ainsi qu’une fillette.

 

Des dizaines de clichés pris par l’enquêtrice à l’intérieur du 94 Riverside Ouest ont été présentés au jury ce matin par la poursuite.

Représentant le ministère public, Florence Frappier-Routhier, avocate à la Direction des poursuites criminelles et pénales  Photo: Julie Drapeau

 

Les photographies prises par la policière spécialiste en identité judiciaire Mélanie Fournier tendent à démontrer que 3 projectiles ont été tirés à partir du sous-sol.

 

L’un est passé à travers la cage d’escalier pour aller perforer le toit de la maison, un autre a été retrouvé dans une poutre de l’entretoit et le troisième, selon le témoignage entendu vendredi, a fini sa trajectoire dans la salle de bain au rez-de-chaussée.

 

Sur photo, le jury a pu voir pour la première fois ce matin l’arme saisie au sous-sol.  Selon les clichés, la carabine se trouvait par-dessus un amoncellement d’objets divers.  Tout près, deux douilles et un vaporisateur usager de répulsif à ours ont aussi été photographiés.  Au moment de la saisie, les policiers ont retiré 4 munitions du chargeur.

 

Autre élément important du procès :

La même spécialiste en identité judiciaire a été acceptée comme témoin expert par la cour.  C’est elle qui a fait l’analyse des empreintes digitales détectées sur les lieux.  Et, Mélanie Fournier est venue confirmer au jury aujourd’hui que l’empreinte digitale trouvée sur le canon de l’arme au sous-sol correspond à l’empreinte du majeur gauche de Brandon Metallic.

 

Le procès s’est poursuivi sans l’accusé ce matin.  Brandon Metallic a choisi de demeurer dans sa cellule.

 

Les audiences sont ajournées jusqu’à demain pour que l’accusé détenu obtienne une intervention de bien-être.  Le juge Guy De Blois a souligné au jury que le procès se déroule bien et qu’il est en avance sur l’horaire.

 

 

Partager


0%