En ondes: Stay With Me | Sam Smith

Information régionale

Une technicienne en scène de crime témoigne

today19 janvier 2024

Arrière-plan
share close

Le procès de Brandon Metallic a été l’occasion d’entendre le témoignage d’une technicienne en scène de crime.

 

Les procédures contre l’homme de 31 ans accusé d’un meurtre sur un homme dans la vingtaine et d’homicide involontaire sur une fillette se poursuivaient aujourd’hui au Palais de justice de New Carlisle.

Cet après-midi, les jurées ont pu entendre la policière de Québec et technicienne en scène de crime Mélanie Fournier. Celle-ci est arrivée sur les lieux du drame le lendemain des événements, soit le 16 mai 2021.Pendant son passage au 94 Riverside Ouest à Listuguj, elle s’est affairée à analyser en profondeur la scène. Elle a pris des centaines de photos des lieux et de tous les objets ou anormalités qui pourraient être liés aux événements. Les photos ont révélé une scène plutôt macabre. L’émotion  montée chez les proches de la jeune victime quand des photos de vêtements d’enfant tachés d’une substance rouge s’apparentant à du sang sont apparues à l’écran. La technicienne s’est longuement attardée sur l’analyse des trous qui se trouvaient dans les murs, des meubles et des vêtements des victimes. Dans certains de ces trous, des projectiles de couleur cuivre ont été découverts. Mélanie Fournier a aussi établi de possibles trajectoires de tir. Des douilles tachées d’une substance rouge s’apparentant à du sang ont été découvertes.

 

En début d’après-midi au retour de la pause l’accusé, qui suivait les procédures d’une autre pièce en raison de son comportement, a affirmé qu’il ne pouvait voir le juge sur l’écran et qu’il s’agissait donc, selon lui, d’une procédure illégale. Il a ensuite refusé de participer à l’exercice et une empoignade est survenue entre l’accusé et trois gardiens. Il s’est par la suite calmé, mais a refusé d’assister à la suite des choses. Le juge a mentionné qu’il pouvait revenir dès qu’il le souhaiterait.

Mélanie Fournier reprend son témoignage lundi à 9h.

Partager


0%