Informations régionales

Une solution temporaire

Une solution temporaire

26 juillet 2021

La création d’enclos pour les caribous de la Gaspésie n’est qu’une solution temporaire, mais les problèmes auraient dû être traités en amont.

C’est ce qu’affirme la coordonnatrice biodiversité et forêt chez Nature Québec Emmanuelle Vallières. Rappelons que le ministère de la Faune utilisera des enclos pour protéger les femelles caribous et leurs faons. Le ministère prévoit la construction de 2 enclos dans le Parc de la Gaspésie, soit dans le secteur du mont-Albert et du mont McGerrigle. L’hiver prochain, les femelles gestantes seront capturées afin de les mettre à l’abri des prédateurs pour la période estivale. La prédation des ours et des coyotes sur les faons est jugée problématique pour la survie de l’espèce dont le nombre est estimé à une cinquantaine d’individus.

La coordonnatrice affirme que les problèmes du caribou sont connus et documentés depuis longtemps :

Selon Emmanuelle Vallières le nœud du problème est la destruction de l’habitat du caribou. L’industrie forestière serait responsable de 50% de la disparition des forêts matures autour du parc, et ce depuis les 30 dernières années.

Le ski hors-piste de plus en plus populaire dans le parc vient aussi perturber le caribou et cette activité devrait être mieux encadrée.

Retour

PARTAGER