En ondes: J'attendrai de te retrouver | Ian Lee

Information régionale

Une rentrée qui cause des ennuis aux entreprises touristiques

today3 août 2021

Raphaël Guité Photo: archives CIEU-FM

Arrière-plan
share close

Un restaurateur et hôtelier de Carleton souhaite que les vacances des cégépiens soient décalées de 2 semaines.

 

Des 45 employés que l’homme d’affaires Raphaël Guité et son associé David T. Lévesque embauchent, le quart quittera pour le Cégep à la mi-août.  Le départ de ces travailleurs, alors que la saison touristique bat toujours son plein, cause des manques avec lesquels il est difficile de composer, note l’instigateur d’une pétition lancée lundi.  La profitabilité de toutes les entreprises touristiques en souffre, estime Raphaël Guité.

 

Les 2 entrepreneurs recourent à cette main d’œuvre pour leurs besoins à l’Auberg’Inn, à l’hôtel Bleu Mer, pour les yourtes flottantes, au restaurant Umi Yama et chez Aki Sushi.  Raphaël Guité plaide pour que la session d’études au niveau collégial prenne fin au début juin plutôt qu'à la mi-mai, alors que la saison touristique n’est pas amorcée.  Ceci permettrait de commencer l’année scolaire au début septembre plutôt qu'à la mi-août :

  • cover play_arrow

    Une rentrée qui cause des ennuis aux entreprises touristiques solinfo

 

Difficile de recourir à un autre bassin de main d’œuvre, fait valoir Raphaël Guité :

  • cover play_arrow

    Une rentrée qui cause des ennuis aux entreprises touristiques solinfo

 

La pétition sur Change.org a pour objectif de faire pression sur Québec afin que le début des classes soit repoussé.  Elle a été signée par plus de 100 personnes.  L’entrepreneur s’adresse au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Partager


0%