En ondes: Fort McMurray | Peanut Butter Sunday

Information régionale

Une question de temps avant que Jean Charest ne se lance, prédit Nathalie Normandeau

today28 février 2022

Le 6 septembre 2011, lorsque Nathalie Normandeau annonce son départ, Jean Charest à ses côtés. Photo: Assemblée nationale du Québec

Arrière-plan
share close

Ce n’est qu’une question de jours avant que Jean Charest annonce qu’il se présentera dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada, croit Nathalie Normandeau.

 

En entrevue à CIEU-FM cet avant-midi, l’ex-numéro 2 du gouvernement a souligné qu’un des grands obstacles à la candidature de Jean Charest vient d’être éliminé avec l’annonce, par l’UPAC, de la fin de l’enquête Machûrer.

 

Nathalie Normandeau a applaudi, aujourd’hui, la décision du corps policier de mettre un terme à son enquête de 8 ans sur le financement du Parti libéral du Québec, au cours de la période où Jean Charest a été chef.

 

Jean Charest mesure donc ses appuis, note l’ancienne vice-première ministre, qui ne l’aura pas facile, est-elle d’avis.  Cette fois-ci, contrairement à 2019 lors de la course à la succession d’Andrew Sheer, les conservateurs fédéraux du Québec appuient sa candidature, note-t-elle :  

  • cover play_arrow

    Une question de temps avant que Jean Charest ne se lance, prédit Nathalie Normandeau solinfo

            Par ailleurs, Nathalie Normandeau n’a pas l’intention de le suivre, contrairement à 1998, lorsqu’elle a accepté de se présenter dans la circonscription de Bonaventure à la demande de Jean Charest.  L’ancienne députée fait une croix sur la politique, tant sur le plan provincial où elle oeuvré que le pallier fédéral :

  • cover play_arrow

    Une question de temps avant que Jean Charest ne se lance, prédit Nathalie Normandeau solinfo

Nathalie Normandeau croit même que Jean Charest deviendra premier ministre du Canada s’il devient chef du parti :

  • cover play_arrow

    Une question de temps avant que Jean Charest ne se lance, prédit Nathalie Normandeau solinfo

            L’homme politique n’a pas approchée son ancienne vice-première ministre pour se présenter à ses côtés aux prochaines élections fédérales. 

 

Voici l'entrevue intégrale 

  • cover play_arrow

    Une question de temps avant que Jean Charest ne se lance, prédit Nathalie Normandeau solinfo

 

Partager


0%