En ondes: Ishin Denshin (You've Got To Help Yourse | Keane

Information régionale

Une pêche un peu plus difficile dans la 21B

today15 mai 2024

Arrière-plan
share close

La pêche au homard au mois de mai s’avère largement moins productive dans la partie ouest de la baie des Chaleurs à cause du déversement de nombreuses rivières.

 

L’essentiel des 161 pêcheurs de homard gaspésien opèrent entre Gaspé et Bonaventure mais 8 pêcheurs exercent leur métier entre Bonaventure et New Richmond et 5 entre New Richmond et Miguasha.

 

À partir du quai de Carleton, le pêcheur Danny Labillois s’attend à ce qu’encore cette année, les prises soient beaucoup plus faibles en mai qu’elles ne le seront probablement en juin.  En moyenne, il remonte 150 livres de homard au cours du mois où la pêche commence tandis que les prises grimpent à 700 livres en juin.

Cette situation s’explique par les nombreuses rivières qui se déversent dans la baie. Comme le plan d’eau se rétrécit vers l’ouest, l’apport en eau douce est significatif.  La température de l’eau baisse ce qui change le comportement du homard :

  • cover play_arrow

    Une pêche un peu plus difficile dans la 21B mario

Danny Labillois qui pêche dans la sous-zone la plus au fond de la baie des Chaleurs pratique depuis 42 ans cette année.  Son permis lui a été transmis de son père à 17 ans.

Or, le pêcheur ne s’inquiète pas outre mesure de cette situation qui tend à s’améliorer :

  • cover play_arrow

    Une pêche un peu plus difficile dans la 21B mario

Les conditions de pêche entre New Richmond et Miguasha sont également plus difficiles qu’ailleurs en Gaspésie avec les fonds parfois vaseux et la présence importante de crabe commun qui fait compétition au homard.

Partager


0%