En ondes: Give A Little Bit | Goo Goo Dolls

Information régionale

Une négociation ne peut pas tout régler

today14 février 2024

Arrière-plan
share close

Négociation des enseignants : les syndicats confirment l’obtention d’un règlement, mais plusieurs problématiques demeurent.

 

La Fédération des syndicats de l’enseignement et l’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec ont adopté aujourd’hui à la majorité la proposition de règlement sectoriel obtenu le 22 décembre dernier. Le résultat a cependant été très serré. L’entente a été approuvée par 59,5% des membres.

 

Si la majorité des membres ont reconnu plusieurs avancées dans les priorités syndicales, ce résultat démontre aussi que les ressources accordées par le gouvernement pour s’attaquer au problème de la composition de la classe et de la lourdeur de la tâche sont toujours insuffisantes. Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ, affirme par voie de communiqué qu’à l’évidence le travail doit se poursuivre et qu’on ne peut rebâtir en une négociation un réseau mis à mal depuis 20 ans. Les syndicats s’engagent donc dans une offensive professionnelle pour obtenir des améliorations dans le travail quotidien.

 

Le nouveau règlement apporte quand même quelques pistes de solution dont l’ajout de sommes récurrentes totalisant 74 millions en lien avec la composition de la classe et l’ajout d’une ressource additionnelle à mi-temps en maternelle 5 ans, autre que l’aide à la classe, attribuée en priorité aux classes dont le nombre maximum d’élèves est atteint. Pour la tâche, 4000 aides à la classe seront ajoutés dès la prochaine rentrée et la possibilité de faire du télétravail passera de façon graduelle de 2h à 5h par semaine, entre autres.

 

Les syndicats feront le point sur l’entente intersectorielle plus tard en février.

Partager


0%