Informations régionales

Une exception des élus pour soutenir la coop

Une exception des élus pour soutenir la coop

20 février 2020

Les maires de la MRC d’Avignon ont dû prendre le relais des élus de Maria pour éviter une prise de décision dans un conflit d’intérêt, ce qui est permis par le code municipal.

 

            La municipalité a été sollicitée par le magasin Coop IGA de Maria pour participer financièrement à son plan de relance.  Cependant, les élus ont réalisé que la majorité du conseil était membre de la coopérative et qu’un vote en faveur de cette dernière pouvait les placer en situation de conflit d’intérêts.

 

            L’article 163 du code municipal prévoit que dans ce genre de situation, le conseil des maires de la MRC peut prendre la décision à la place des élus de Maria.  Le maire de Maria, Christian Leblanc, explique que son conseil a donc résolut afin de déléguer son pouvoir décisionnel, dans ce dossier, à la MRC :

 

            Le préfet de la MRC Avignon, Mathieu Lapointe, explique que cette façon de faire est rare.  La municipalité s’était prévalue une première fois de l’article 163 au mois d’avril 2019, pour permettre une participation au plan de relance : 

 

            Le maire de Maria se réjouit de l’existence de cet outil législatif qui permet à de petites municipalités d’aller de l’avant dans ce genre de situation.  Il affirme que l’autre solution aurait été pour les élus de renoncer à être membre de la coop:

 

            L’aide totale de la municipalité de Maria envers la coop IGA est de 50 mille dollars.

Retour

PARTAGER