En ondes: What About Love? | Heart

Information régionale

Une espèce envahissante dans l’Ouest de la MRC d’Avignon

today11 août 2021

Berce sphondyle Photo: obvmr

Arrière-plan
share close

L’Ouest de la MRC d’Avignon, en particulier Saint-Alexis, observe une prolifération de la berce sphondyle.

 

Lorsqu’elle s’installe, cette plante envahissante domine tous les autres végétaux indigènes.  En plus de causer des dommages à l’écosystème, la berce sphondyle élimine aussi ce qui tenterait de pousser sous son ombelle.

 

Ainsi, lorsqu’elle meurt à l’automne, le sol sur lequel elle avait poussé se retrouve à nu, ce qui crée des risques de ruissellement.  Sur le plan de la santé publique, la présence de berce sphondyle est préoccupant.  La sève dans la tige rigide cause des brûlures, au premier et parfois au deuxième degré.

 

L’organisme du bassin versant de la rivière Restigouche et Matapédia travaille à l’éradiquer.  Les plants qui peuvent prendre beaucoup d’hauteur apparaissent souvent en bordures de routes et sur des terrains vagues ainsi que sur les sites de remblais et de déblais de fossé.  Rébecca Gagnon, conseillère en environnement, volet technique, à l’organisme note qu’un grand coup a été donné cette année pour que la berce cesse sa prolifération :

  • cover play_arrow

    Une espèce envahissante dans l’Ouest de la MRC d’Avignon solinfo

            L’arrivée de la berce sphondyle serait venue par l'horticulture.   Elle est observée dans la région depuis 2018.   Elle se propage moins que la berce du Caucase, qui brûle davantage mais qui ne se retrouve pas sur le territoire.  Par contre, lors de l’éradication, le public doit s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’un plant de berce laineuse qui est indigène :

  • cover play_arrow

    Une espèce envahissante dans l’Ouest de la MRC d’Avignon solinfo

 

 

Le public doit prendre beaucoup de précaution pour l’éliminer :

  • cover play_arrow

    Une espèce envahissante dans l’Ouest de la MRC d’Avignon solinfo

Elle est en pleine floraison, ce qui durera 2 semaines.  Les plants peuvent atteindre la hauteur d’hommes.

Partager


0%