En ondes: Forever And For Always | Shania Twain

Information régionale

Une crise facile à éviter

today24 mai 2024

Arrière-plan
share close

Une proposition faite par les pêcheurs en 2018 aurait permis d’éviter la crise qui a frappé les pêcheurs de homard du Nouveau-Brunswick.

Rappelons que la semaine dernière une baleine noire a été aperçue dans la zone de pêche 23C provoquant la fermeture de la pêche et la colère des pêcheurs. Ces derniers ont même refusé de retirer leurs casiers et une rencontre d’urgence a eu lieu hier avec la ministre Diane Lebouthillier. Les pêcheurs pourront finalement poursuivre la pêche en se rapprochant des côtes dans une profondeur de 10 brasses.

Le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels de la Gaspésie, O’Neil Cloutier, a suivi de près cette crise qui aurait pu être facilement évitée si le MPO avait écouté les pêcheurs en 2018 concernant la protection des baleines. Déjà à l’époque les homardiers avaient proposé un protocole de fermeture impliquant un rapprochement des côtes. O’Neil Cloutier explique et que les pêcheurs de homard pêchent dans des profondeurs inférieures à 20 brasses où la baleine est rare. Cependant, avec l’observation d’une baleine à l’intérieure de la zone de 20 brasses ou moins les pêcheurs n’auraient qu’à se rapprocher à 10 brasses :

  • cover play_arrow

    Une crise facile à éviter mario

Si la proposition avait été acceptée par le MPO en 2018, la crise aurait été évitée dans la 23C :

  • cover play_arrow

    Une crise facile à éviter mario

Le MPO justifie sa volte-face en disant que des observations ont permis de constater que la baleine se trouve dans des eaux légèrement plus profondes que préalablement estimées

Partager


0%