Informations régionales

Un vieux débat refait surface

Les bureaux de l'Association touristique de la Gaspésie se trouvent dans la région administrative du Bas-St-Laurent

Un vieux débat refait surface

25 juillet 2019

L’historien Jean-Marie Fallu relance un vieux débat concernant l’Association touristique de la Gaspésie.

            L’intervenant touristique de Gaspé, Jean-Marie Fallu, est d’avis que le rôle de Tourisme Gaspésie doit être revu et son siège social doit revenir en Gaspésie. Ses propos font suite au refus de Tourisme Gaspésie de reconnaître le nouveau bureau d’accueil touristique implanté à Rivière-au-Renard. Le maire de Gaspé, Daniel Côté, a récemment dénoncé cette décision. L’ATR justifie son refus en raison de la proximité des autres bureaux d’accueil sur le territoire situés à L’Anse-à-Valleau, Grande-Vallée et au centre-ville de Gaspé.

            À son tour, Jean-Marie Fallu dit ne pas comprendre ce refus, considérant Rivière-au-Renard comme un lieu stratégique étant situé à la porte d’entrée du secteur nord du parc national Forillon. D’ailleurs Jean-Marie Fallu est d’avis qu’il faut revoir complètement la mission de l’Association touristique régionale de la Gaspésie :

            Selon lui, les bureaux d’accueil touristique jouent un rôle essentiel pour guider les visiteurs qui sillonnent le territoire. Le siège social  de l’ATR de la Gaspésie était basé à Carleton de 1978 à 1984 avant d’être déménagé l’année suivante à Ste-Flavie et par la suite à Mont-Joli. Pour Jean-Marie Fallu, son emplacement doit être rapatrié dans la région administrative de la Gaspésie :

            L’ancien président de la Conférence régionale des élus, Bertrand Berger, avait d’ailleurs mené plusieurs batailles à ce sujet.

Retour

PARTAGER