En ondes: Coffee ft Dub Silence & Adamo | Fuso

Information régionale

Un tri secondaire des appels 9-1-1 pour réduire la pression sur le service ambulanciers et les urgences

today4 mars 2024

Arrière-plan
share close

Le CISSS de la Gaspésie tente de réduire la pression sur les ambulances et dans les urgences de la région en implantant la paramédecine de régulation.

 

Ce système de tri des appels au 9-1-1 a déjà commencé à faire ses preuves au Bas-Saint-Laurent et en Montérégie.

 

Cette approche vise à éviter que des patients dont le cas est jugé à basse priorité d’urgence occupe une ambulance et soit traité à l’urgence sans que son état ne le requière.

 

Jean-François Sénéchal, directeur adjoint à la direction des services professionnels au CISSS, explique la centrale classe d’abord l’appel.  S’il est jugé faiblement urgent, il est transféré à une infirmière qui propose autre chose à l’appelant dans un délai maximal de 3 heures :

  • cover play_arrow

    Un tri secondaire des appels 9-1-1 pour réduire la pression sur le service ambulanciers et les urgences julie

 

Les 2 infirmières déjà formées couvrent le territoire de jour, entre 8 heures et demie et 4 heures et demie, la semaine depuis le mois dernier.  Jusqu’ici, le quart des appels est dirigé vers un autre service que l’ambulance et un autre lieu de consultation que l’urgence.  Une façon de faire d’une pierre, deux coups :

  • cover play_arrow

    Un tri secondaire des appels 9-1-1 pour réduire la pression sur le service ambulanciers et les urgences julie

 

Le CISSS veut en arriver à ce que la paramédecine de régulation soit déployée 24 heures sur 24, 7 jours par semaine.

Partager


0%