En ondes: Sortie de secours | Damien Robitaille

Information régionale

Un test de détection rapide est en élaboration

today25 juillet 2023

Arrière-plan
share close

Des chercheurs tentent de mettre au point un test de détection rapide de la présence de l’agrile dans les frênes.

 

Rappelons que pour la toute première fois la présence d’un frêne infecté a été confirmée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments l’année dernière à Saint-Omer. La présence de cet insecte est confirmée au Québec depuis 2008, mais sa présence dans l’est se limitait cependant à Montmagny. Inoffensif pour l’homme, il peut cependant tuer un frêne en 3 ans.

 

Un groupe de chercheurs a démontré que le frêne réagit très fortement à l’insecte par la production de mécanismes de défense, en l’occurrence des protéines. L’exploitation de ces protéines pourrait permettre le développement d’un test de détection précoce. Il pourrait donc être possible d’identifier un arbre malade avant qu’il démontre les symptômes d’une infestation. Le chercheur scientifique chez Ressources naturelles Canada, Armand Séguin, explique que le test a pour but de détecter une signature moléculaire :

  • cover play_arrow

    Un test de détection rapide est en élaboration julie

 

De plus, le type de réponse du frêne à une attaque recoupe largement le profil type d’une réponse de défense aux insectes chez d’autres végétaux. Ce test pourrait probablement être utilisé face à d’autres espèces envahissantes :

  • cover play_arrow

    Un test de détection rapide est en élaboration julie

 

Le test pourrait être finalisé d’ici trois ans et il devrait être facilement utilisable sur le terrain par des professionnels ou le commun des mortels.

Des pièges à insecte et de l’écorçage sont utilisés présentement comme méthodes de détection, mais elles sont souvent utilisées quand il est trop tard.

Partager


0%