Informations régionales

Un problème du Nouveau Brunswick qui doit être réglé par le Nouveau Brunswick

Un problème du Nouveau Brunswick qui doit être réglé par le Nouveau Brunswick

9 décembre 2020

Kristina Michaud suggère au Nouveau Brunswick d’élargir sa bulle pour inclure les étudiants de Listuguj.

 

            Depuis plus d’un mois, les jeunes du secondaire de Listuguj sont privés de l’accès à leur école située à Campbellton en raison de la COVID. Une manifestation des membres de la communauté a eu lieu pour réclamer l’accès en personne à l’école et des pressions venant de différents politiciens ont été faites, mais le gouvernement de Blaine Higgs demeure fermement campé sur ses positions et refuse toujours d’ouvrir la frontière aux élèves de Listuguj qui peuvent pourtant la traverser pour aller travailler, mais pas pour étudier.

 

            La députée d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia, se désole de cette fermeture. Elle a elle-même discuté de ce problème avec ses homologues de l’autre côté de la frontière tout comme le député de Bonaventure Sylvain Roy. Malgré les discussions rien ne bouge pour les élèves de Lituguj alors qu’il serait facile pour le Nouveau-Brunswick d’élargir les critères de sa bulle :

 

            Ce dossier est loin d’être facile à gérer pour la province du Québec et du fédéral. L’éducation est de compétence provinciale, mais la question autochtone est de compétence fédérale. Alors tout le monde demeure prudent selon Kristina Michaud :

 

            La députée affirme être toujours en contact avec le conseil de bande de Listuguj.  

Retour

PARTAGER