Informations régionales

Un problème de salubrité

Le maire Éric Dubé

Un problème de salubrité

10 juillet 2020

Les touristes squatters sont de plus en plus nombreux en Gaspésie cette année.

Avec l’arrivée de la saison estivale, les touristes sont bel et bien arrivés. Cependant, un phénomène prend de l’ampleur : les touristes qui s’installent dans des lieux publics comme les plages ou des stationnements de halte touristique, entre autres. Cette pratique est souvent interdite, car dans la grande majorité des cas ces endroits ne sont pas pourvus d’installations sanitaires. Des sites Internet alimentés par des utilisateurs ont même fait leur apparition afin de guider cette clientèle vers des endroits où il est possible de se brancher illégalement sur l’électricité ou utiliser de l’eau potable.

La directrice de l’Association touristique de la Gaspésie, Joëlle Ross, affirme que ce phénomène, même s’il est  toujours marginal, prend de l’ampleur. Elle affirme pourtant que la place dans les campings ne manque et le respect est important :

Le maire de New Richmond, Éric Dubé, abonde dans le même sens. Le quai, le stationnement de la salle de spectacle, les plages  sont occupés la nuit. Il affirme que les Gaspésiens sont accueillants, mais il est question de salubrité :

Éric Dubé et Joëlle Ross croient que la pandémie fait en sorte que les gens souhaitent voyager en autonomie ce qui  vient accentuer le phénomène du camping illégal.

Retour

PARTAGER