Informations régionales

Un potentiel plus clair

Un potentiel plus clair

1 décembre 2020

De nouveaux outils technologiques ont permis de clarifier le potentiel en or dans le sous-sol du secteur du lac Arsenault.

 

            Le potentiel aurifère est connu depuis 1946 dans l’arrière-pays de Chandler.  Au fil du temps, de nouveaux projets d’exploration et de nouvelles connaissances se sont ajoutés mais le filon ne s’est jamais approché d’une exploitation commerciale.

 

            La compagnie d’exploration Gespeg, qui n’a aucun lien avec la communauté autochtone de Gaspé, a réussi à identifier de multiples cibles structurelles à haut potentiel à l’aide de son programme de géophysique.

 

            Le président de Gespeg, Sylvain Laberge, explique que le gisement pourrait être plus grand que ce qui était évalué :

 

            Cependant, il faudra attendre de nombreuses années avant de voir une compagnie s’intéresser à l’exploitation commerciale de ce gisement.  Les prochaines étapes serviront à déterminer s’il est utile de poursuivre l’exploration :

 

            Seulement 2 types de minéraux ont été exploités en Gaspésie, soit le plomb pendant les 2 grandes guerres au dôme Lemieux à la mine Fédérale et le cuivre à Murdochville pendant près de 75 ans.

Retour

PARTAGER