Informations régionales

Un plan sur les activités récréatives pour la Bonaventure

Un plan sur les activités récréatives pour la Bonaventure

11 janvier 2021

La ZEC Bonaventure travaille à l’élaboration d’un plan de développement des activités récréatives sur la rivière.

 

            Selon plusieurs acteurs socioéconomiques qui gravitent autour de la rivière, l’affluence de la dernière saison estivale a provoqué une surcharge qui s’avère dangereuse pour la pérennité de l’écosystème et l’harmonie de ses usages.  Dans cette optique, la ZEC lance une démarche d’élaboration d’un plan de développement qui sera en vigueur dès 2021.  Le Centre de recherche spécialisé, le CIRADD, a été mandaté afin d’accompagner la ZEC dans cette démarche.

 

            Cette démarche se fera dans un esprit de collaboration, note le directeur de la ZEC, Ronald Cormier.  Des consultations publiques auront lieu.  Une première rencontre entre les différents intervenants a eu lieu en décembre et la prochaine est prévue pour le 21 janvier.

 

            Ronald Cormier est conscient que réglementer les usages récréatifs sur la rivière peut être un sujet explosif.  Contrairement à certaines craintes, il n’est pas question d’interdire les descentes de rivière avec une embarcation en autonomie.  Le plan ne vise pas seulement à accommoder les pêcheurs qui se plaignent souvent de la présence d’un trop grand nombre de canots et de kayaks :

            La baignade ne sera pas interdite non plus mais elle pourrait être plus réglementée.  Le directeur ajoute qu’il est trop tôt pour déterminer les éléments précis que contiendra le plan :

 

            Le plan de développement des activités récréatives sera déposé au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Retour

PARTAGER