Informations régionales

Un plan de relance est nécessaire pour les grottes de St-Elzéar

Un plan de relance est nécessaire pour les grottes de St-Elzéar

8 juillet 2021

Le comité de promotion des ressources naturelles de St-Elzéar doit revoir l’ensemble de sa structure organisationnelle.   

 

            Le modèle d’affaires relié à l’exploitation des grottes de St-Elzéar doit faire place à une culture de développement et de rentabilité des opérations.  Selon un rapport commandé par la Société d’aide au développement des collectivités de la Baie-des-Chaleurs pour orienter l’organisation, trois conditions sont essentielles à la mise en place d’un plan de relance. Renouveler la gouvernance de l’organisation, embaucher un directeur général et définir un projet de relance dès l’an prochain. L'absence d'activités aux grottes de St-Elzéar à l’été 2020 a fragilisé la confiance, une programmation minimale est offerte pour l’été 2021.  Marjolaine Clermont est secrétaire-trésorière du comité de promotion des grottes de St-Elzéar.

 

  Les difficultés de recrutement et le manque de personnel rendent difficile la transition vers le changement de culture et de gestion souhaité. Les membres du conseil d’administration portent bénévolement l’organisation en assumant à la fois les rôles de la direction et des employés. 

           

 

            Un projet structurant doit-être défini et lancé en 2022 dans le but d’accroître

l’achalandage en 2024 au plus tard. Le comité de promotion des Ressources naturelles recherche activement un futur directeur ou une future directrice générale.

 

            Deux alternatives de développement sont possibles; un plan de développement ambitieux nécessitant des investissements et l’ajout de services ou un plan de réduction des dépenses qui déléguerait la gestion de la grotte à un tiers.

Retour

PARTAGER