Informations régionales

Un manque de 300 travailleurs en Gaspésie

La Gaspésie se prépare pour une autre belle saison

Un manque de 300 travailleurs en Gaspésie

13 mai 2019

Il manque environ 300 travailleurs pour combler les postes disponibles dans l’industrie touristique en Gaspésie.

 

            La campagne provinciale Mon emploi en tourisme a été lancée lundi et elle vise à valoriser ce domaine durement touché par la pénurie de main-d’œuvre.  Au Québec,  20 mille postes sont à pourvoir.

 

            L'été, le secteur touristique de la région offre 370 emplois supplémentaires aux 5 mille 600 emplois que compte l'industrie de la région à l'année.  Actuellement, 300 de ces postes ne sont pas comblés.  La restauration et l’hébergement ont un criant besoin d'aide-cuisiniers, cuisiniers, préposés à l’entretien ménager.  Dans le domaine des loisirs, les préposés à l’entretien de sites, préposés à l’accueil et sauveteurs sont les plus recherchés. 

 

La demande de main-d’œuvre est tributaire du développement spectaculaire de cette industrie qui a vu grimper ses besoins de 11 % depuis 2007.

 

            La directrice de Tourisme Gaspésie explique que les entreprises devront s’adapter et offrir des conditions intéressantes aux employés. Elle affirme que les aînés et les nouveaux retraités peuvent faire partie de la solution :

 

          Le ministre du Travail, Jean Boulet, a lancé une campagne pour convaincre les travailleurs plus âgés de demeurer sur le marché du travail. Cette initiative est applaudie par L'Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic. Cependant, elle rappelle que le retour au travail des retraités ne doit pas nuire à leurs rentes et régimes de pension

Retour

PARTAGER