Informations régionales

Un individu louche au festival

Le site de l'édition 2019. Photo: Geneviève Patterson

Un individu louche au festival

4 juillet 2019

Incertaine des intentions d’un spectateur, l’organisation du Festival en chanson de Petite-Vallée a dû demander à la police d’intervenir, vendredi soir.

 

            Un peu avant le début du spectacle , des plaintes ont été portées à l’attention de responsables de l’organisation du festival et de la sécurité.  L’information qui circulait voulait qu’un festivalier avait approché des adultes ainsi que des garçons d’âge mineur.  Après coup, la Sûreté du Québec soutient qu’il se présentait comme étant un organisateur d’événements en Estrie à la recherche de gens de talent.

 

            À certains, il aurait dit les avoir entendus chanter pendant le spectacle hommage à Patrice Michaud, mené par une chorale de 350 enfants.  L’individu demandait un numéro de téléphone où il pourrait les joindre ultérieurement.

 

            La Sûreté du Québec ne veut pas donner de détails sur les intentions de l’homme, ni sur le nombre de spectateurs mineurs et majeurs qui ont remis leurs coordonnées.  La SQ ne mentionne pas non plus s’il était connu des milieux policiers et s’il faisait partie réellement de l’organisation d’un événement musical, tel qu’il le prétendait.  Aucune arrestation n’a eu lieu puisque la police est arrivée à la  conclusion qu’il ne s’est pas produit d’acte criminel.

 

            Le responsable des communications au Festival en chanson de Petite-Vallée, Marc-Antoine Dufresne, note que l’organisation a réagi rapidement, en signalant l’affaire à la police dès que la sécurité sur les lieux du festival ait été informée de ce qui se produisait.  L’équipe a aussi été mise au courant de surveiller la situation et l’homme n’a pas assisté au spectacle, les billets achetés à son nom n’ayant pas été scannés à l’entrée, selon le porte-parole du festival.  Le spectacle pouvait accueillir 1300 personnes sous le chapiteau à Grande-Vallée.

Retour

PARTAGER