En ondes: Tout pour l'amour | Ludovick Bourgeois & Patrick

Information régionale

Un Gaspésien se rapproche de son rêve d’être astronaute

today18 octobre 2016

share close

Même si son rêve pouvait sembler loufoque à 11 ans, un Gaspésien franchit les étapes de sélection pour devenir astronaute.

Annoncé en mai, le programme de l’Agence spatiale canadienne vise à identifier ses 2 prochains astronautes. Daniel Desjardins, qui a grandi à New Carlisle et qui a été diplômé de la Bonaventure Polyvalent School, après avoir fait le premier cycle de son secondaire en français à la polyvalente de Paspébiac, rêve depuis 1998 de devenir astronaute.

C’est l’épisode sur les voyages interstellaires Escape from Earth, de l’émission de David Suzuki The Nature of Things en 1998 qui a agi comme l’élément déclencheur.

Il raconte avoir, depuis, toujours fait ses choix en fonction de ce rêve dont il parlait peu :

 

  • play_arrow

    Un Gaspésien se rapproche de son rêve d’être astronaute solinfo

 

Par contre, en secondaire 4, l’adolescent fait la rencontre déterminante d’une conseillère en orientation nommée Cheryl Kouri, qui le dirige vers le programme du Collège royal militaire, parce qu’une bonne partie des astronautes canadiens ont été pilotes dans les Forces armées canadiennes :

 

  • play_arrow

    Un Gaspésien se rapproche de son rêve d’être astronaute solinfo

 

Pilote d’un Hercule C-130 pour des missions de recherche et sauvetage à travers le pays, Daniel Desjardins détient une maîtrise et un doctorat en physique de l’Université Queen’s en Ontario et un baccalauréat en physique et sciences spatiales.

Après avoir été accepté au processus de sélection, qui est une étape en soit, il a réussi, l’examen de mathématique et logique et celui portant sur la résolution de problématique.

Le candidat devait se situer largement au-dessus de la moyenne du groupe: dans le 90 ième et le 85 ième percentile. Pour lui, le momentum d’être sélectionné, à 29 ans, serait idéal :

 

  • play_arrow

    Un Gaspésien se rapproche de son rêve d’être astronaute solinfo

 

L’Agence spatiale canadienne a réclamé de lui, la semaine dernière, qu’il fournisse des informations médicales supplémentaires sur son état de santé général.

En attente de passer à l’étape suivante, Daniel Desjardins estime qu’il s’agit d’un autre pas dans la bonne direction.

Partager


0%