Informations régionales

Un fossile de qualité mondiale

Le responsable de la conservation et de l’éducation du Parc national de Miguasha, Olivier Maton tenant une photo du cténophore découvert à Miguasha. Photo Michel Gourd

Un fossile de qualité mondiale

19 octobre 2021

La nouvelle coqueluche du Parc national de Miguasha ouvre une nouvelle porte de recherche pour ce site fossilifère de qualité mondiale.

Le cténophore a fait l’objet d’une publication dans le Scientific Reports il y a quelques semaines.

La découverte en 2017 de cette nouvelle espèce de cténophore datant de 375 millions d'années a été un véritable coup de chance. 

Cénophore de Miguasha. Crédit photo: Johanne Kerr, parc national de Miguasha.

 

Le responsable de la conservation et de l’éducation au parc, Olivier Matton, explique que ce fossile n’a pas été trouvé par les chercheurs pendant la saison des fouilles, mais possiblement par un touriste ou un amateur qui se promenait près de la falaise.  Ceci est très rare puisque la majorité des fossiles sont trouvés par les chercheurs qui ratissent les plages juste après les marées :

Cette situation ne remet pas en cause la provenance de ce spécimen du site de Miguasha. Olivier Matton, explique que la roche qui contenait le fossile était incontestablement de la falaise :

Les cténophores étaient des organismes qui ne vivaient que dans l’eau. Ils ne possédaient aucune structure osseuse, soit la partie qui se fossilise le mieux :

Il n’y aurait en fait que quelques spécimens de ce type de fossile dans le monde.  Selon Olivier Matton, le fait que ce type de fossile de cténophore n’ait jamais été trouvé dans le passé sur ce site pourrait simplement être dû au fait que les personnes qui faisaient les fouilles n’étaient pas sensibilisées à la possibilité de trouver ce type de fossile :

À la suite de cette découverte qui a fait les manchettes de la presse scientifique dans le monde, les chercheurs sur le terrain vont dorénavant porter plus d’attention à des fossiles y ressemblant.

Retour

PARTAGER