En ondes: La folie en quatre | Daniel Bélanger

Information régionale

Un décès accidentel, selon le coroner

today27 juillet 2023

Arrière-plan
share close

Le décès de Magella Allard à survenu à Nouvelle en mars 2022 est accidentel et la Société du chemin de fer a respecté les procédures.

C’est ce qu’affirme le coroner Maxime Richer qui vient de publier son rapport d’investigation.

Le 1er mars 2022, l’homme de 83 ans effectuait, comme à son habitude, une marche sur ou près de la voie ferrée. Au même moment un train circule direction est. À la sortie d’une courbe, le chef de train aperçoit l’homme sur la voie qui est positionné de dos et penché vers l’avant, comme s’il cherchait quelque chose. Le sifflet d’alerte est actionné et Magella Allard se tourne la tête et aurait tenté de s’écarter de la voie, mais la collision ne peut-être évitée. L’homme demeure conscient pendant son trajet vers l’hôpital et il est transféré à l’Hôpital l’Enfant-Jésus. Il décède le 2 mars en raison de lésions internes importantes.

Le rapport d’incident produit par la compagnie ferroviaire ne démontre pas de manquement aux procédures. Au moment de la collision, le train roulait entre 26 et 29 mil/h, soit une vitesse inférieure à la limite qui est de 35 à cet endroit. La vérification des freins a été effectuée en matinée avant le départ.

Magella Allard était un grand amateur de chasse. Il est donc possible, selon le coroner, qu’il ait été distrait par des traces ou des bruits d’animaux.

Le coroner conclut donc à une mort accidentelle.

Partager


0%