En ondes: Prochain niveau | Slater & Fils

Information régionale

Un bilan quand même positif

today2 février 2023

Arrière-plan
share close

Le biologiste Martin Dorais se réjouit des résultats de chasse en Gaspésie.

Le ministère de la Faune publiait cette semaine le bilan de la chasse aux gros gibiers. Les résultats sont stables tant pour le chevreuil que l’orignal.

533 chevreuils ont été abattus en Gaspésie. Martin Dorais concède que ce chiffre est bas comparativement à 2013 où 1993 chevreuils ont été abattus, mais il ajoute que ce résultat est une nette amélioration comparativement à l’année 2019 où seulement 298 chevreuils avaient été récoltés. Les hivers doux expliquent cette stabilisation. Fermer la chasse n’est aucunement une option à ce stade, surtout que l’hiver est peu rigoureux jusqu’ici :

  • cover play_arrow

    Un bilan quand même positif solinfo

Concernant l’orignal les résultats sont stables avec 4483 orignaux abattus. Le ministère a émis par tirage au sort 1000 permis supplémentaires pour la femelle. L’objectif était d’en abattre 2000. En 2022, c’est 1400 femelles ont été abattues comparativement à 1336 en 2021. Un résultat peu concluant pour le ministère. Lors de l’inventaire de 2017, une surreprésentation des femelles a été constatée de même qu’une baisse de productivité. Le taux de veau par 100 femelles est passé de 56 en 2007 à 36 en 2017. Martin Dorais explique cette situation par les critères de sélection des chasseurs et des mesures restrictives du ministère par le passé :

  • cover play_arrow

    Un bilan quand même positif solinfo

Le prochain inventaire aérien aura lieu en 2024 ou en 2025.

Partager


0%