En ondes: Up | Shania Twain

Information régionale

Trudeau est accueilli par des manifestants opposés à Trans Mountain à Vancouver

today12 septembre 2019

share close

Trudeau est accueilli par des manifestants opposés à Trans Mountain à Vancouver
Source:
Sep 12, 2019 6:20


Par Catherine Lévesque

LA PRESSE CANADIENNE

Le chef libéral Justin Trudeau a été accueilli par des manifestants pour le climat lors de son premier rassemblement à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Ils étaient quelques dizaines à l'attendre, pancartes à l'appui,

à l'extérieur du rallye, pour protester contre le pipeline Trans Mountain.

Peter McCartney, porte-parole du Wilderness Committee et l'organisateur de la manifestation, dit qu'il veut rappeler que le gouvernement n'avait pas le consentement de plusieurs nations autochtones avant d'acheter cet oléoduc au coût de 4,5 milliards $.

M. Trudeau dit qu'il a voulu lancer la campagne électorale en Colombie-Britannique, qu'il considère comme sa deuxième maison.

M. McCartney n'est pas surpris que M. Trudeau ait décidé de donner le premier coup d'envoi de la campagne dans la province. Il estime que le chef libéral a beaucoup de travail à faire pour garder ses acquis.

"Il a beaucoup de travail à faire ici. Les gens sont furieux à propos de l'approbation et de l'achat du pipeline. Il est mieux de venir ici la queue entre les jambes", a-t-il lancé.

William George, le chef de la "résistance" autochtone au pipeline Trans Mountain à Vancouver, croit pour sa part que l'arrêt de M. Trudeau dans la région est de la provocation pure et simple.

"C'est toujours offensant quand il vient ici pour promouvoir son pipeline sale quand il ignore nos lois spirituelles, nos droits spirituels", déplore M. George.

Mais à l'intérieur du Centre culturel italien de Vancouver, l'ambiance était plutôt à la fête. M. Trudeau est apparu galvanisé par les applaudissements. Il était entouré d'une de ses candidates vedettes, l'ex-chef d'antenne Tamara Taggart, ainsi qu'une vingtaine de candidats de la région, dont les ministres Harjit Sajjan et Carla Qualtrough.

Lorsqu'un autre manifestant, qui s'est faufilé dans la foule, l'a interpellé sur le climat, M. Trudeau a continué son discours et les militants libéraux ont enterré les cris de protestation du jeune homme qui a rapidement été escorté vers la sortie.

la fin du rassemblement, d'autres cris, plus polis, se faisaient entendre. Une bande d'étudiants grévistes pour le climat scandaient des slogans pour tenter d'attirer l'attention "de façon respectueuse".

"On est venus ici pour être entendus et pour exprimer ce qu'on veut. Mais aussi pour faire la promotion de notre manifestation du 27 septembre", a déclaré Natalie, une étudiante en 8e année. Les jeunes ont l'intention de faire la tournée des partis politiques pour entendre leurs propositions sur le climat.

 

Partager


0%