En ondes: Noir sur noir | Marie-Mai

Information régionale

Travailleurs mexicains: 90 % de la main d’œuvre attendue est arrivée dans les usines de la Gaspésie

today11 avril 2024

Arrière-plan
share close

Les dossiers à Immigration Canada débloquent pour les travailleurs mexicains attendus dans les usines de crabe de la région.

 

Le directeur de l’Association québécoise des industriels de la pêche a dû mener une rude bataille à quelques semaines du début de la saison.

 

C’est que les transformateurs ont constaté que la main d’œuvre attendue du Mexique risquait de ne pas arriver, devant le resserrement des conditions imposées le 29 février par le ministre fédéral, Marc Miller, pour les voyageurs de ce pays.

 

En Gaspésie, plus de 90 % des travailleurs mexicains sont à leur poste.  Sur la Côte-Nord, 80 % de la main d’œuvre étrangère est arrivée et environ 70 % aux Îles-de-la-Madeleine, indique le directeur de l’AQIP.  Jean-Paul Gagné signale que la situation urgeait :

  • cover play_arrow

    Travailleurs mexicains: 90 % de la main d’œuvre attendue est arrivée dans les usines de la Gaspésie julie

Au total, 500 travailleurs sont embauchés à l’étranger cette année dans l’industrie de la transformation des produits de la mer.  Le directeur de l’AQIP est soulagé que se dissipe ce problème qui s’ajoutait sur la pile déjà épaisse en ce moment :

  • cover play_arrow

    Travailleurs mexicains: 90 % de la main d’œuvre attendue est arrivée dans les usines de la Gaspésie julie

En Gaspésie, ils proviennent du Mexique et du Guatemala.

 

Le bureau de la ministre des Pêches, Diane Lebouthillier, a pris l’initiative hier de publier un état de situation sur cet enjeu, en notant que les usines ont maintenant la masse critique nécessaire de travailleurs afin d’assurer le bon déroulement de la saison de pêche au crabe dans l’Est-du Québec en ajoutant qu’il reste du travail à faire.

Partager


0%