En ondes: Quoisse qui brasse dans la sauce | Jacques Surette

Information régionale

Toilettes et stationnement au quai: la facture finale atteint 670 000$

today20 juin 2024

share close

La Ville de Carleton-sur-Mer a investi 670 000$ dans la construction des toilettes et du stationnement sur la route du Quai.

 

Le bâtiment de service est accessible depuis mardi.  Sa construction a coûté 550 000$, confirme le maire Mathieu Lapointe.  Le budget initial était de 305 000$, selon un document de la MRC Avignon.  La MRC a octroyé une aide financière de 100 000$ pour la construction.  Quant au nouveau stationnement voisin, la facture est de 120 000$.

 

L’impact pour les contribuables de Carleton-sur-Mer est donc de 570 000$.  Le projet est financé dans un emprunt de 972 000$.  Le conseil municipal a voté le règlement en 2022 pour couvrir les coûts de ce projet ainsi que la rénovation du chalet de la pointe Tragadigash, deux toilettes publiques dans la courbe de l’avenue du Phare et un nouvel entrepôt au golf.

 

Les prix fournis par les soumissionnaires ont causé la surprise, se rappelle le maire Mathieu Lapointe.  Cependant, son conseil et lui souhaitaient une architecture qui s’harmonise au paysage, que le bâtiment soit doté d’abreuvoirs et d’un préau à l’abri et qu’il soit isolé pour une utilisation l’hiver.  Les contraintes du terrain ont aussi fait augmenter la facture :

  • play_arrow

    Toilettes et stationnement au quai: la facture finale atteint 670 000$ julie

L’option de diriger les visiteurs vers la Marina n’était pas satisfaisante.  Mathieu Lapointe indique que le club nautique avait mis des toilettes à la disposition de tous en échange du terrain de la Ville qu’il utilise :

  • play_arrow

    Toilettes et stationnement au quai: la facture finale atteint 670 000$ julie

 

Les coûts plus élevés que prévus ont, par ailleurs, forcé la révision à la baisse du projet de rénovation du chalet de la pointe Tragadigash.  La Ville s’en est tenue au changement des portes et fenêtres et à la rénovation de la toiture.

Partager


0%