Informations régionales

Signe de reconnaissance

Signe de reconnaissance

11 février 2020

La Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie et des Îles affirme que l’entente entre Hydro-Québec et Innergex vient démontrer que la filière éolienne est maintenant reconnue par la société d’État et le gouvernement Legault.

 

La société d’État vient d’acquérir au cout de 1,1 milliard de dollars près de 20% de l’entreprise Innergex qui possède 8 parcs éoliens au Québec, dont 5 en Gaspésie et 1 au Bas-Saint-Laurent.

 

Pour le président de la régie, Simon Deschênes, il s’agit d’un revirement de position vis-à-vis l’énergie éolienne du gouvernement Legault et de la part d’Hydro-Québec qui misait surtout sur l’hydroélectricité.

 

Avec ce nouveau positionnement, Simon Deschênes se dit confiant pour l’avenir de la filière éolienne  en raison des baisses prévues des surplus énergétiques au Québec.  À cet effet, la régie discute depuis un certain temps avec Hydro-Québec dans  le but de réaliser de nouvelles ententes de gré à gré avec les parcs qui termineront, dans les prochaines années, leur contrat de production de 20 ans avec la société d’État :

 

Seule déception au tableau, la régie négociait aussi avec Innergex afin d’investir dans l’entreprise pour pouvoir éventuellement retirer des revenus des parcs éoliens dont Hydro-Québec vient de se porter acquéreur :

 

 

Retour

PARTAGER