En ondes: Et si ? | Marjolaine Morasse

Information régionale

Secteurs coquilliers fermés par manque d’argent

today30 mai 2023

Kristina Michaud Photo: gracieuseté

Arrière-plan
share close

Le gouvernement fédéral doit réévaluer la suspension de la pêche aux coques dans la Baie-des-Chaleurs, selon Kristina Michaud et Caroline Desbiens.

 

            La députée bloquiste d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia et la responsable des dossiers de pêcheries au Bloc québécois réclament que le gouvernement fédéral revoie la consigne qui interdit la cueillette de mollusques à Escuminac et Pointe-à-la-Garde.

 

            Interpellée sur cette décision prise il y a plusieurs années, Kristina Michaud a constaté que c’est le manque de financement à Pêches et Océans Canada qui empêche la réouverture de zones coquillières.

 

            Selon elle, le ministère explique sans gêne que les limites budgétaires du Programme canadien de contrôle de salubrité des mollusques font en sorte que l’échantillonnage de l’eau se fait uniquement dans les secteurs ouverts à la récolte.  Elle a été abasourdie de récolter une telle admission :

  • cover play_arrow

    Secteurs coquilliers fermés par manque d’argent solinfo

 

            Kristina Michaud trouve incroyable que le ministère fédéral se soit caché pendant des années derrière la mauvaise qualité de l’eau pour interdire la cueillette de mollusques, une mesure qui ne vise essentiellement que le côté québécois de la baie des Chaleurs.

 

            Initialement, la pêche a été suspendue en raison de la salubrité de l’eau et la présence de bioxines dans les mollusques.  Une nouvelle étude démontre que la qualité de l’eau est maintenant excellente à Escuminac et Pointe-à-la-Garde et que les conditions seraient propices à la pêche aux coques.

Partager


0%