En ondes: L'aveugle | David Jalbert

Information régionale

Satisfait de la quasi-disparition du passeport vaccinal

today18 février 2022

share close

Yv Bonnier-Viger estime que le passeport vaccinal n’avait plus sa raison d’être.

 

Le gouvernement a annoncé cette semaine que le passeport allait disparaître le 14 mars, exemption faite pour les voyages à l’extérieur du Québec pour prouver la vaccination.

 

Le directeur de la Santé publique de la Gaspésie et des Îles explique que l’outil a été créé pour encourager la population à se faire vacciner.  Yv Bonnier-Viger précise qu’il y avait aussi une protection pour les détenteurs qui s’est effritée avec l’arrivée d’Omicron :

  • play_arrow

    Satisfait de la quasi-disparition du passeport vaccinal solinfo

 

La Santé publique songeait aussi à élargir à la 3e dose le passeport vaccinal, ce qui a été écarté.  Yv Bonnier-Viger précise qu’il était rendu impossible de prouver l’immunisation des personnes ayant contracter la maladie avec la disparition des tests PCR :

  • play_arrow

    Satisfait de la quasi-disparition du passeport vaccinal solinfo

 

Le passeport devait être un élément de protection pour les non- vaccinés en les empêchant d’accéder dans certains endroits publics.  Toutefois, les personnes ne pouvant être vaccinées pour des raisons médicales obtenaient le passeport, ce qui était un non-sens, aux yeux du Dr Bonnier-Viger :

  • play_arrow

    Satisfait de la quasi-disparition du passeport vaccinal solinfo

 

Partager


0%