En ondes: Les coloriés | Alex Nevsky

Information régionale

Salaires à Paspébiac: Gina Samson dénonce l’augmentation

today9 juillet 2019

Assemblée du conseil en février 2018 Photo: Archives

Arrière-plan
share close

Une ancienne conseillère démissionnaire dénonce la hausse de salaire que les élus sont sur le point de s’accorder à Paspébiac.

 

À la lumière du projet de règlement adopté par le conseil le 20 juin, Régent Bastien touchera prochainement 48 250 $ par année pour remplir ses fonctions de maire alors que son salaire était fixé à 33 500$. Les membres du conseil, pour leur part, obtiendront 2 300 $ de plus par année.  Leur salaire passera de 7 700$ à 10 000$ annuellement.  De plus, les conseillers auront droit à 100$ chaque fois qu’ils s’assoiront à la table du conseil lors d’une séance extraordinaire.  Leur allocation de dépenses connaîtra aussi une croissance, passant de 3850$ par année à 5000$. Le projet de règlement, adopté par le conseil le 20 juin, entrera en vigueur le 13 août.

 

Dans sa lettre publiée sur les réseaux sociaux, Gina Samson affirme que la hausse de salaire est difficilement justifiable, car le précédent maire consacrait plus de 60 heures à la mairie en plus de siéger sur plusieurs comités.  Elle dénonce aussi le fait que les conseillers recevront 100 dollars pour assister à des séances extraordinaires. À titre d’exemple en 2018, selon Gina Samson, les élus se sont réunis de cette façon au moins 18 fois. Elle invite la population à s’intéresser au dossier et elle affirme qu’elle a bien hâte d’entendre les autres conseillers à ce sujet.

 

Un seul conseiller s’est prononcé officiellement contre cette hausse de salaire. Il s’agit du conseiller au siège numéro 4 Florian Duchesneau. Ce dernier affirme qu’il prendra la parole lors de la réunion du 13 août.   Gina Samson a démissionné en mai 2018 en compagnie d’Alain Delarosbil. C’est pour démontrer leur désaccord avec un processus d’embauche qu’ils jugeaient déficient que les 2 conseillers ont claqué la porte du conseil municipal de Paspébiac.

Partager


0%