En ondes: Ma p'tite planète | Mathieu Gaudet

Information régionale

Saint-Elzéar veut des logements

today30 mai 2023

L'école primaire a été fermée en 2016

Arrière-plan
share close

La municipalité de Saint-Elzéar souhaite convertir l’école primaire en logements.

L’école est fermée depuis 2016 et la municipalité en a fait l’acquisition le 4 mai pour la somme de 20 mille dollars. Les élus de la municipalité souhaitent la revendre 30 mille dollars à un promoteur immobilier afin qu’elle soit convertie en logements.

Le bâtiment est évalué à près de 580 mille dollars.

 

La municipalité demande qu'un minimum de 6 logements soit construit dans un délai de 2 ans, mais la grandeur de la bâtisse fait en sorte qu’il pourrait être possible d’en réaliser davantage.

 

De plus, la municipalité travaille sur un crédit de taxes de 2 ans qui serait accordé au promoteur pendant les travaux de construction. La MRC de Bonaventure bonifiera aussi le projet de 10 mille dollars par porte. La mairesse de l’endroit, Paquerette Poirier, affirme qu’il s’agit d’une occasion d’affaires intéressante :

  • cover play_arrow

    Saint-Elzéar veut des logements solinfo

La dizaine de logements de la municipalité sont tous occupés. La priorité sera donnée aux travailleurs de la Coopérative Forestière de Saint-Elzéar et aux retraités.

  • cover play_arrow

    Saint-Elzéar veut des logements solinfo

La Coopérative forestière sera aussi partenaire du projet.  Le directeur général, Christian Bourdages, explique que le bois d’œuvre sera offert au prix du grossiste. Ce prix sera déterminé avec le promoteur et en fonction des fluctuations du marché. Selon le marché actuel, un promoteur obtiendrait un prix d’environ 500 dollars du mille pieds. La possibilité de se loger favorisera grandement le recrutement en général.  L'usine souhaite embaucher des travailleurs du Madagascar :

  • cover play_arrow

    Saint-Elzéar veut des logements solinfo

Les élus souhaitaient faire de l’école un centre multifonctionnel pour les organismes communautaire, mais le manque de logements est devenu prioritaire, selon la mairesse.  

Partager


0%