Informations régionales

Retour à la case départ

Le Parc national de la Gaspésie

Retour à la case départ

5 septembre 2019

La Sépaq et les représentants syndicaux doivent retourner à la table des négociations.

 

            Les travailleurs ont voté à 60 % contre l’entente de principe intervenue entre les parties patronale et syndicale en juillet.  La consultation s’est déroulée au cours de l’été.

 

            Selon le Syndicat de la fonction publique du Québec, le volet monétaire déposé par la Sépaq a été jugé insuffisant par les membres.

 

            En Gaspésie, ce conflit de travail touche le Parc de Miguasha, celui de l’île Bonaventure et du rocher Percé, le Parc de la Gaspésie ainsi que le Gîte du Mont Albert.

 

            Devant ce résultat, le comité de stratégie devra se pencher sur la reprise éventuelle des moyens de pression.

 

            Les représentants syndicaux ont toujours en poche un mandat de grève à déclencher au moment jugé opportun.  Toutefois, en fin de saison touristique, ce mandat n’a pas le même poids qu’au début de l’été.

 

            Le gouvernement a accueilli avec étonnement ce résultat.  Malgré une recommandation favorable de la partie syndicale, les membres ont rejeté l’entente de principe, a mentionné le ministre Christian Dubé, hier par communiqué, ajoutant qu’il était déçu.  La prochaine étape sera de bien comprendre les raisons qui ont amené les travailleurs à aller à l’encontre de l’avis du syndicat.

Retour

PARTAGER