Informations régionales

Rémi Massé espère avoir davantage de détails

Rémi Massé espère avoir davantage de détails

18 février 2019

Rémi Massé espère que la lumière soit faite sur les raisons qui ont mené la ministre des Anciens Combattants à démissionner mardi.

 

            Le député fédéral d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia dit avoir été surpris, mardi, par l’annonce du départ de Jody Wilson-Rayboult de son poste.

 

            Selon la version rapportée de source anonyme par le Globe and Mail, le cabinet du premier ministre a exercé une « pression soutenue » sur sa ministre de la Justice afin qu'elle intervienne pour empêcher que SNC-Lavalin soit poursuivie pour fraude et corruption, en échange de certaines exigences et du paiement d'une amende salée (ce qu'on appelle un accord de poursuite suspendue).

 

            Avant d’être mutée au ministère des Anciens Combattants en janvier, elle était ministre de la Justice et Procureure générale du Canada. 

 

            Le député Rémi Massé :

 

            Rémi Massé note que le commissaire à l’éthique se penche sur la question et rappelle certaines dispositions législatives existent qui encadrent des cas comme SNC Lavalin :

 

            La démission de Jody Wilson-Rayboult a créé un véritable coup de tonnerre aux Communes la semaine dernière.

Retour

PARTAGER