Informations régionales

Réactions des préfets

Réactions des préfets

10 janvier 2020

Les préfets des MRC Avignon et Bonaventure se disent peu surpris des conclusions de la Régie de l’Énergie du Québec.

            Dans son rapport de surveillance des prix de l’essence en Gaspésie, la régie a observé qu’entre 2014 et 2019, le prix de l’essence était affiché à 1 dollar 21,7 cents le litre, soit 2,1 cents de plus que la moyenne québécoise, alors qu’il aurait plutôt dû être fixé en deçà de la moyenne nationale.  En effet, au cours de cette même période, la régie a établi le prix minimal du carburant en Gaspésie à 1 dollar 11,3 cents le litre et à 1 dollar 12,3 ailleurs au Québec, puisque la région, comme d’autres, profite de rabais consentis par Québec, compte tenu de son éloignement. C’est donc la marge bénéficiaire des essenceries qui font grimper le prix de l’essence, remarque la régie dans son étude.

 

            Le préfet de la MRC Bonaventure Éric Dubé refuse de jeter la pierre aux propriétaires de station d’essence. Il rappelle que le rapport fait mention que le volume de vente des essenceries en Gaspésie est beaucoup moins élevé que dans le reste de la province. Le volume de vente est d’environ 1,2 million de litres par stations-service comparativement à 2,9 millions de litres par essencerie pour l’ensemble du Québec :

 

            Le préfet d’Avignon Mathieu Lapointe se dit satisfait du travail de la Régie et il croit que la balle se trouve maintenant dans le camp du bureau de la concurrence :

            C’était Mathieu Lapointe préfet de la MRC Avignon.

Retour

PARTAGER