En ondes: La bonne pomme | Les Cowboys Fringants

Information régionale

Réactions dans le dossier Cime Aventures

today22 février 2024

Arrière-plan
share close

La présidente de Cime Aventure partage ses premières impressions sur l’important et volumineux jugement dans lequel elle considère que son entreprise fait bonne figure.

 

Élodie Brideau a fait connaître sa réaction par écrit en matinée, jeudi.

 

De la décision du juge Alexander Pless, elle retient que plusieurs éléments de preuve ont été retenus et que son entreprise est en position de légitimité à l’égard de ses activités.

 

Élodie Brideau note aussi que les problématiques de conflit d’usage retenues par le juge découlent naturellement de l’augmentation de la fréquentation de la rivière par tous les types d’usager.

 

Elle souligne également que dans sa décision, le juge a noté que Cime Aventure fût la seule pointée du doigt malgré la hausse des usagers autonomes et des pêcheurs, dont la fréquentation a doublé de 2004 à aujourd’hui.

 

Concernant la seconde partie du jugement sur la constitutionnalité, Cime Aventure poursuit son analyse sur ce volet plus complexe.

 

L’entreprise est donc en droit de s’attendre à un renouvellement de son autorisation de commerce à moins de motifs graves d’intérêt public, lesquels sont absents du jugement, souligne Élodie Brideau après lecture du verdict.

 

Réaction de la ZEC de la rivière Bonaventure

Le président de la ZEC André Hébert est quant à lui satisfait que la juridiction du gouvernement provincial est confirmée sur la rivière :

 

  • cover play_arrow

    Réactions dans le dossier Cime Aventures julie

Partager


0%