Informations régionales

Québec veut rehausser la production de masques communautaires

13 mai 2020

Québec veut laisser le temps à chacun de se procurer un masque ou de s’en fabriquer un avant de le rendre obligatoire.

           

            En parallèle, le gouvernement est aussi en discussion avec des entrepreneurs québécois puisque le nombre de masques communautaires disponibles n’est pas suffisant au Québec pour en faire une exigence.

 

            Le premier ministre, la ministre de la Santé et le directeur national de la Santé publique se sont présentés pour la première fois, hier au point de presse, en le portant, afin de demander à chacun de le faire lorsqu’il a à sortir dans un lieu public.

 

            En point de presse mercredi, François Legault a estimé que la province a besoin de dizaines de millions de masques, notamment pour pouvoir en fournir en quantité suffisante aux clients des transports en commun.  Par exemple, le Métro de Montréal compte 500 000 utilisateurs par jour.  Avec la disponibilité actuelle, les masques seraient épuisés en moins d’une semaine, a-t-il mentionné.

 

            Le premier ministre soutient que, maintenant que les réserves de masques chirurgicaux sont en quantité suffisantes, pour 30 à 40 jours d’avance, les efforts de production de masques communautaires peuvent s’accentuer :

 

Par ailleurs, le directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, souhaite éviter qu’une strate plus démunie de la population ne soit désavantagée par une mesure qui rendrait le masque obligatoire :

 

François Legault a souligné que le masque deviendra vraiment important lorsque les activités régulières reprendront :

 

Retour

PARTAGER