En ondes: Signaux de fumée | Léa Jarry

Information régionale

Prolongation de la PCU: des maux de tête aux restaurateurs

today26 août 2020

Arrière-plan
share close

Le prolongement de la Prestation canadienne d’urgence jusqu’à la fin septembre donne des maux de tête supplémentaires à plusieurs entreprises de la région qui cherchaient déjà des travailleurs.

 

            Le gouvernement de Justin Trudeau a décidé la semaine dernière de prolonger la PCU pour 4 semaines afin d'aider des personnes qui n’ont plus de revenu d’emplois.

 

            Cependant, pour plusieurs entreprises de la région, le programme vient nuire au recrutement de travailleurs qui pourraient être disponibles et qui préfèrent rester à la maison.

 

            Claudine Roy, la présidente de l’Association des restaurateurs du Québec, avance que le programme nuit au recrutement.  Déjà la période estivale a été difficile, dit-elle, le prolongement de la PCU aura évidemment un effet négatif :

  • cover play_arrow

    Prolongation de la PCU: des maux de tête aux restaurateurs solinfo

 

            Claudine Roy critique aussi le gouvernement pour la Prestation d’aide d’urgence pour les étudiants qui a causé plusieurs maux de tête aux entreprises de la restauration et de l’hôtellerie.  Elle-même affirme avoir perdu des jeunes qui avaient été formés par les années passées et qui ne sont pas revenus au travail cet été :

  • cover play_arrow

    Prolongation de la PCU: des maux de tête aux restaurateurs solinfo

 

            La représentante des restaurateurs espère que le ministère du Revenu fasse preuve de vigilance, lorsque les bénéficiaires de la PCU migreront vers l’assurance-emploi cet automne.  Claudine Roy souhaite qu’Ottawa s’assure d’abord que les employeurs aient d’abord accès à ce bassin de main d’œuvre.

Partager


0%