En ondes: Jusqu'à dimanche | La Chicane

Information régionale

Procès de Brandon Metallic: Les paramédics n’auraient pu sauver aucune des deux victimes

today29 janvier 2024

Arrière-plan
share close

Les projectiles tirés avec l’arme semi-automatique de type SKS le 15 mai 2021 à Listuguj n’ont laissé aucune chance aux victimes.

 

Le procès de Brandon Metallic se poursuit aujourd’hui au palais de justice de New Carlisle.  L’homme est accusé de meurtre sur un homme dans la vingtaine et d’homicide involontaire sur une fillette.

 

Ce matin, le jury a pu écouter le témoignage du témoin-expert, dre Caroline Tanguay, pathologiste judiciaire.  Elle a été chargée de faire les autopsies sur les deux victimes le 17 mai 2021.

 

Après avoir analysé les blessures, elle a constaté que l’homme a été atteint par deux projectiles au tronc.  Plusieurs organes internes ont été touchés.  Les dommages au cœur ont été particulièrement importants.  Selon elle, son décès a été très rapide.

 

La tristesse, omniprésente depuis le début du procès, a envahi davantage la salle d’audience lorsque la pathologiste a eu à détailler l’autopsie de la fillette. C’est à ce moment que le jury a reçu la confirmation que la jeune victime a été atteinte par un projectile qui est entré par le haut de la cuisse pour ressortir à la base du cou.  Il a été établi par un témoin-expert précédent que l’enfant se trouvait dans la salle de bain au rez-de-chaussée lorsque le coup de feu est parti du sous-sol.  Selon la pathologiste, les paramédics n’auraient pu sauver ni l’une ni l’autre des victimes.

 

L’accusé refuse toujours de participer aux procédures ou de contre interroger les témoins. Il peut suivre le procès de sa cellule, mais demeure étendu sur le lit.

Partager


0%