Informations régionales

Pour une meilleure politique de frais de déplacement

Photo : capture d'écran

Pour une meilleure politique de frais de déplacement

21 février 2020

Les députés de l’Est-du-Québec réclament un meilleur financement pour les patients qui doivent se déplacer pour des soins médicaux.

 

Le député des Îles, Joël Arseneau, Martin Ouellet député de René-Levesque, Méganne Perry Mélançon, députée de Gaspé et Sylvain Roy député de Bonaventure ont tenu hier une conférence de presse afin de demande au  ministère de la Santé un meilleur financement.

 

Selon les députés, plusieurs patients doivent d’endetter afin de recevoir des soins qui ne sont pas disponibles dans la région. Le député Joël Arseneau affirme que les sommes offertes sont dérisoires et ne correspondent pas à la réalité. À titre d’exemple, il explique qu’un patient qui se déplace pour se faire soigner obtient 13 cents du kilomètre alors que les employés de la fonction publique reçoivent 47 cents. Il est normal que des soins ultraspécialisés ne soient pas offerts dans les régions, mais le gouvernement doit indemniser de façon adéquate les patients et leurs familles :

 

Pour le député de Bonaventure, Sylvain Roy, le manque de financement a des conséquences graves. Il explique que certaines personnes qui n’ont pas les moyens d’assumer des dépenses importantes choisissent parfois de ne pas se faire soigner :

 

La semaine dernière, le CISSS de la Gaspésie a aussi demandé une révision de la politique des frais de déplacement du ministère.  La  bonification du programme d’aide devrait nécessiter un financement supplémentaire de Québec de 3M$, ce qui ferait passer le budget alloué à ce dernier à 6M$. 

Retour

PARTAGER