Informations régionales

Pour un meilleur partage de la ressource

Activités liées à la pêche au hareng sur le quai de Carleton-sur-Mer

Pour un meilleur partage de la ressource

1 mai 2020

Sylvain Roy affirme que le MPO devrait être plus juste envers l’industrie de la pêche du Québec.

            Le député de Bonaventure a été interpellé par le représentant des pêcheurs de hareng et de maquereau concernant la baisse de quota dans la zone 16B cette saison. Le représentant des pêcheurs, Ghislain Collin, affirme que les pêcheurs du sud du Nouveau-Brunswick obtiennent une large part du quota de 500 tonnes alors que le quota pour la baie des Chaleurs ne serait que de 18 tonnes, selon le représentant des pêcheurs.

            Sylvain Roy affirme, dans un premier temps, qu’il n’est pas surpris des déclarations du pêcheur. Selon lui au fil des ans, le MPO à souvent favorisé les maritimes dans ses décisions :

            D’ailleurs, un meilleur partage de la ressource serait souhaitable entre les pêcheurs. Plusieurs homardiers possèdent un permis pour le hareng afin de se procurer de l’appât. Sylvain Roy Roy croit que les pêcheurs de homard, qui gagnent bien leur vie depuis les dernières années, pourraient songer à laisser cette pêche à ceux qui en vivent. Sans vouloir jeter un pavé dans la mare, le député croit que cette idée mérite qu’on s’y attarde :

            C’était Sylvain Roy.

Retour

PARTAGER