En ondes: Vertigo | U2

Information régionale

Pour sauver la langue

today2 avril 2024

Arrière-plan
share close

La communauté de Gesgapegiag reçoit du financement pour l’apprentissage de la langue Mi’gmaq à l’aide d’activités immersives.

Il s’agit d’une enveloppe d’un million 250 mille dollars sur 5 ans. Selon les estimations, la langue Mi’gmaq est utilisée dans seulement 13% des résidences de Gesgapegiag et la connaissance de la langue est pratiquement inexistante chez les jeunes de moins de 40 ans alors que ces derniers la connaissaient encore jusque dans les années 70. Le conseiller et responsable du dossier langue et culture, John Martin, affirme que le colonialisme est en partie responsable de la perte de la langue, mais l’arrivée de la télévision a tout changé dans les années 50 et les nouveaux outils technologiques éloignent encore plus les jeunes de leur culture. Deux approches sont possibles afin de contrer cette tendance.  Il faudrait que la technologie soit disponible en langues autochtones, ce qui représente un défi important, et l’apprentissage sur le terrain :

  • cover play_arrow

    Pour sauver la langue mario

 

Le programme d’apprentissage de la langue annoncé aujourd’hui se fera dans un contexte d’activités immersives comme la chasse, la cueillette ou toutes autres activités culturelles, comme l’explique la directrice des communications et politiques à Gesgapegiag, Jeanette Martin :

  • cover play_arrow

    Pour sauver la langue mario

Quelques places seront aussi réservées pour les non-autochtones afin de favoriser les échanges entre les différentes cultures. Au total, environ une cinquantaine de personnes pourraient suivre les formations annuellement.

Les fonds proviennent du ministère du Patrimoine et la députée-ministre Diane Lebouthillier était présente pour l’annonce.

Partager


0%