En ondes: Smooth | Florida Georgia Line

Information régionale

Pour la protection de la jeunesse

today16 août 2019

Guylène Michel de l'APTS, le député Sylvain Roy et Richard Brault de l'APTS

Arrière-plan
share close

Sylvain Roy s’engage pour protéger la jeunesse

 

Le député de Bonaventure s’est fait remettre une peluche symbolisant l’importance de l’encadrement adéquat de la protection de la jeunesse. L’initiative provient de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, l’APTS. L’idée est d’engager les politiciens québécois envers la protection de la jeunesse, jugée inadéquate par les syndicats. Guylaine Michel, représentante nationale de l’APTS, affirme que 270 millions de dollars seraient nécessaires pour permettre un encadrement approprié de la jeunesse :

  • cover play_arrow

    Pour la protection de la jeunesse solinfo

Sylvain Roy considère qu’il faut revoir complètement le système de protection de la jeunesse, en mettant l’emphase sur les interventions préventives. La présence de ressources adéquates en amont permettrait une intervention rapide envers les jeunes en difficulté :

  • cover play_arrow

    Pour la protection de la jeunesse solinfo

Une vingtaine de députés ont accepté d’adopter un toutou de l’APTS, dont la grande majorité se situe dans l’opposition. Guylaine Michel considère que des tragédies comme celle de Granby cette année a tous les risques de se reproduire, étant donné la pression que subissent les intervenants en protection de la jeunesse, leur surcharge de travail, ainsi que le manque de ressources :

  • cover play_arrow

    Pour la protection de la jeunesse solinfo

Selon elle, les intervenants ont en moyenne près de 30 dossiers jeunesse à traiter, alors qu’ils ne devraient en avoir qu’une vingtaine. De plus, ce ratio ne prendrait pas en compte les réalités régionales, qui demandent des transports beaucoup plus longs qu’en région urbaine.

Partager


0%