En ondes: Quoisse qui brasse dans la sauce | Jacques Surette

Information régionale

Plus d’espace pour les bateaux de pêche: l’administration portuaire se réjouit

today22 février 2018

De gauche à droite: Éric Bujold, président de l'administration portuaire, Alain Bernier au développement économique de la Ville, Steven Parent, conseiller en charge du dossier, Rémi Massé, député, Mathieu Lapointe maire, et Érick St-Laurent du MPO

Arrière-plan
share close

Le président de l’administration portuaire de Carleton se réjouit de l’ajout d’espace prévu pour les pêcheurs.

Même si les détails techniques exacts du projet restent à être déterminés, il est acquis que la face intérieure sera aménagée pour répondre aux besoins des pêcheurs, le quai éperon sera détruit et un brise-lame sera aménagé.

La construction d’un brise-lame permettra de mieux disposer les bateaux, soutient Éric Bujold, car il libérera de l’espace vers le large.

Cet espace sera le bienvenu, car l’infrastructure actuelle permet d’accueillir 7 ou 8 bateaux alors que pendant le plus fort des activités de pêche au hareng, plus de 20 bateaux 

  • cover play_arrow

    Plus d’espace pour les bateaux de pêche: l’administration portuaire se réjouit solinfo

Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, fait remarquer que le quai est un aspect très important pour sa ville.

Il se réjouit de l’échéancier serré du projet qui prévoit le début des travaux à l’automne. Il explique que le conseil municipal devra décider de quelles façons sera aménagé le parc récréotouristique au bout du quai :

  • cover play_arrow

    Plus d’espace pour les bateaux de pêche: l’administration portuaire se réjouit solinfo

Pour le maire, la concrétisation du projet du quai, jumelé au projet du mont Saint-Joseph qui se concrétise, changera le visage touristique de Carleton :

  • cover play_arrow

    Plus d’espace pour les bateaux de pêche: l’administration portuaire se réjouit solinfo

Le maire concède, par contre, qu’avec ces aménagements les activités commerciales sur le quai seront abandonnées.

Partager


0%