En ondes: Angélie | Toyo et John McGale

Information régionale

Pêches et Océans Canada pointé du doigt pour sa gestion de la chasse aux phoques

today30 mai 2024

Arrière-plan
share close

Un comité sénatorial presse Pêches et Océans Canada de mieux gérer la chasse aux phoques.

 

Dans son rapport sur l’étude des populations de phoques au pays et leurs impacts sur les pêcheries, le groupe tire à boulets rouges sur le ministère et souligne l’urgence de prendre action pour revitaliser l’industrie.

 

Lacunes «troublantes» en matière de science et de recherche, absence de gestion «active» de la chasse et des cheptels «depuis belle lurette», manque d’engagement pour s’assurer que les activités sont économiquement viables.

Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans ne mâche pas ses mots pour critiquer le ministère dans son rapport, qui découle de plus d’un an de rencontres avec des intervenants de l’industrie.

 

Les sénateurs ont émis neuf recommandations appuyant sur l’urgence de mettre en œuvre des mesures pour solidifier les activités commerciales.

Aux yeux du directeur de l’Association des chasseurs de phoques intra-Québec, Gil Thériault, le document rate la cible et n’est qu’une redite d’un rapport publié en 2012 :

  • cover play_arrow

    Pêches et Océans Canada pointé du doigt pour sa gestion de la chasse aux phoques julie

 

Le comité exhorte notamment Pêches et Océans Canada à renforcer ses capacités de recherche scientifique ainsi qu’à lancer des campagnes de promotion, de sensibilisation et de lutte à la mésinformation.

Partager


0%