En ondes: Si on se t'nait | Kain

Information régionale

Pêche: Entente «sans précédent» entre Ottawa et Listuguj

today20 avril 2021

Arrière-plan
share close

Listuguj et Pêches et Océans Canada signent un accord de 5 ans sur la gouvernance des pêches qui est considérée comme étant sans précédent par la communauté autochtone.

 

Dans l’Entente de réconciliation et de reconnaissance des droits sur les pêches, le Canada reconnaît la gouvernance des pêches et les droits de pêche de la Première nation micmaque. «Pour la première fois, le Canada a officiellement reconnu notre responsabilité sacrée et inhérente à l’intendance des terres, des eaux et des êtres vivants de Gespe’gewa’gi» a déclaré le chef Darcy Gray.

 

L’accord reconnaît aussi les mécanismes, y compris les lois Mi’gmaq, par lesquelles le gouvernement de Listuguj régit et gère les pêches.  « Comme fondement de cet accord, le Canada a également accepté que la reconnaissante de notre compétence, de nos ordonnances légales et de nos lois soient le point de départ des discussions entre le gouvernement fédéral et le gouvernement micmac de Listuguj.», ajoute le chef.

 

« Cette entente, souligne le directeur des ressources naturelles, Fred Metallic, nous permettra de planifier et de mettre en œuvre nos saisons avec une certaine certitude que le MPO n’empiètera pas de façon injustifiée sur la gouvernance des pêches Mi’gmaq et sur nos droits de pêche. »  Membre aussi de l’équipe de négociation des pêches au nom du conseil de bande, Fred Metallic note aussi que sa communauté aura ainsi un meilleur accès aux ressources halieutiques, que ce soit à des fins alimentaires, sociales, cérémonielles ou commerciales, des fonds pour le renforcement des capacités de gouvernance des pêches, l’accès aux pêches, qui pourraient inclure permis, quotas, navires et engins.

Le ministère fédéral des Pêches s’engage d’ailleurs à maintenir la décision de la Cour suprême du Canada qui autorise la pêche et la vente du poisson pour assurer une subsistance convenable. 

 

La ministre Bernadette Jordan a mentionné que les Mi’gmaq pêchent sur les rives de l’Atlantique depuis des siècles et ont le droit inhérent de poursuivre ce mode de vie.

 

Le 17 juin 2019, le gouvernement de Listuguj a adopté sa Loi sur le homard qui a relancé les négociations avec le Canada pour en venir, selon l’objectif de la communauté, à un accord fondé sur les compréhensions et croyances mi’gmaq, ainsi que sur la reconnaissance des lois autochtones.

Partager


0%