En ondes: No Sad Songs | Niko Moon

Information régionale

Patrimoine Gaspésie demande une consultation

today5 mars 2019

Arrière-plan
share close

Patrimoine Gaspésie demande à l’ADISQ de consulter ses membres sur le projet de trophée «Madame Bolduc».

 

            L’organisme est déçu d’apprendre que l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo refuse de créer un trophée au nom de la pionnière de la chanson au Québec.

 

            Selon Patrimoine Gaspésie, les raisons évoquées par l’ADISQ ne sont pas justifiées.  L’ADISQ ne souhaiterait conserver qu’un seul nom pour ses statuettes, soit Félix, pour désigner l’ensemble des trophées qui sont remis chaque année.

 

            Dans sa lettre, l’ADISQ mentionne que Félix, devenu la marque du Gala, s’inscrit comme symbole d’excellence au sein de l’industrie depuis 40 ans.

 

            Pour Patrimoine Gaspésie, il est indiscutable que la majorité des trophées doivent conserver le nom de Félix parce qu’il fait référence à ce monument de la chanson qui demeure une grande source d’inspiration pour ceux qui se lancent dans le domaine.

 

            Toutefois, en quoi une seule de la soixantaine de statuettes Félix qui porterait le nom de «Madame Bolduc» porterait ombrage à Félix Leclerc?, demande Patrimoine Gaspésie.  L’organisme rappelle que la Bolduc a été la première à donner une impulsion remarquable à l'industrie du disque et du spectacle au Québec, vendant, en 1930, 10 000 copies de son disque La Cuisinière.

Partager


0%