En ondes: Qui de nous deux | Mlou

Information régionale

Paspébiac devant un débat sur les camions-restaurants

today29 novembre 2023

Arrière-plan
share close

Les opérations à Paspébiac du camion-restaurant de la bannière Bangkok food truck suscite le débat.

 

Certains restaurateurs locaux se plaignent qu’un tel commerce, qui n’a pas pignon sur rue, grapillent une partie de leurs revenus.  Pendant ce temps, Bangkok food truck connaît du succès avec son menu thaïlandais.

 

Le nouveau conseiller municipal Jérémy Laplante travaille, avec deux autres membres du conseil, sur un règlement clair et juste pour encadrer ce type de commerce.  Pour prendre le pouls du public, il a lancé la discussion lundi :

XTR62 29-11-23

Jérémy Laplante souhaite que ce genre de commerce continue de pouvoir opérer dans sa ville mais il est d’avis aussi que les retombées économiques dans le milieu, en matière de création d’emplois par exemple, sont limitées.

 

Du Nouveau-Brunswick, le pdg et fondateur de Bangkok food truck, Randy O’Brien, explique que ses camions s’arrêtent dans une soixantaine de communautés dans sa province, au Québec ainsi qu’en Nouvelle-Écosse.  Paspébiac fait partie, note-t-il, des lieux où le permis d’opération est le plus cher, à 200$ par jour, sans que la Ville n’offre de terrain, d’eau ou d’électricité :

XTR63 29-11-23

Certains ont questionné l’affichage exclusif en anglais, et parfois le service mais l’Office québécois de la langue française ne signale qu’aucune plainte n’ai été logée contre l’entreprise.

 

La bannière était à Paspébiac la semaine dernière.   Elle sera de retour sur le territoire les 18, 19 et 20 janvier 2024.  D’autres villes, comme Trois-Pistoles, Carleton-sur-Mer et les Îles-de-la-Madeleine ont établi des règles du jeu spécifiques sur les camions-restaurants.  Paspébiac consulte ces exemples.  Jérémy Laplante estime qu’un règlement pourrait être prêt au printemps.

Partager


0%